Anthony Duport - Noé Perez, jouer ou arbitrer, ils ont choisi

25/09/2019

Jouer ou arbitrer, Anthony Duport et Noé Perez ont opté pour la deuxième option. Les deux licenciés d’Amhanda, le club de handball de l’agglomération montargoise, forment un duo depuis 2016. Les deux jeunes de 19 ans, nés à Amilly, veulent grimper les échelons pour « atteindre le plus haut niveau d’arbitrage ». Ils y croient dur comme fer. 

 

Comme un seul homme. Lorsque Noé entame une phrase, c’est Anthony qui s’occupe de la conclure. Une complicité sans faille. Comme sur un terrain de handball. « On est potes en dehors des terrains. On s’entend super bien… », dit Anthony. « C’est une amitié qui a grandi au fil des années… », sourit Noé. Deux hommes pour une seule passion : l’arbitrage. « J’ai plus de plaisir à arbitrer qu’à jouer », explique Noé. Même sentiment chez Anthony, son acolyte. Lui, c’est à l’âge de 7 ans que tout a commencé. « Je jouais en moins de 10 ans à l’USMM. Delphine Presne était la coach… », se rappelle-t-il. Anthony Duport progresse. Il rejoint les moins de 12 ans sous la houlette de Réginald Scolari. L’année 2014 fut décisive. Le jeune homme se blesse. Un repos d’une année oblige. Noé Perez, lui,  est arrivé à Amhanda chez les moins de 14 ans sous la direction de Laurent Adam. « C’est ma sœur Maurine (ex handballeuse à l’USMM) qui m’a donné l’envie de pratiquer ce sport ». Sa trajectoire se poursuit en passant chez les -16, -18. Puis direction les seniors d’Amhanda en compagnie d’Anthony Duport. Entre-temps, cette paire découvre l’arbitrage lors de la saison 2015-2016. « On a vite accroché car ça nous a plu d’arbitrer des matches au club », racontent-ils. 

 

Premiers pas officiels en 2017…

 

Anthony Duport et Noé Perez se souviennent d’un match : USM Montargis – Issoudun, chez les moins de 17 ans filles, en 2017. « On a été désigné pour arbitrer ce match ». Quelques mois auparavant, les deux jeunes avaient suivi une formation  « pour être préparé à une éventuelle désignation ». C’est lors de la saison 2017-2018 que tout démarre. Noé et Anthony officient en moins de 18 ans nationaux garçons et filles. Un premier succès. Viendra ensuite la responsabilité de diriger des rencontres en honneur régional seniors puis en Excellence régionale féminine. L’évolution fut logique. Direction la pré-nationale masculine et… la Nationale 3 féminine au cours de l’exercice 2018-2019. Depuis le mois d’août dernier, c’est un nouveau challenge qui a pris acte. Les deux arbitres interviennent chez les moins de 18 ans nationaux et en N3 féminines. « On a arrêté de jouer en seniors pour se consacrer à l’arbitrage. La route est longue… », sourient-ils. 

 

Quelle complicité ! 

 

Un regard suffit. Les deux jeunes se complètent, communiquent au regard, s’accordent dans leurs décisions. « L’arbitrage demande à être attentif. Il ne faut pas se relâcher dans un match. Il faut vite prendre une décision. Cela exige beaucoup de concentration », précisent-ils. Pas de préparation spécifique avant un match. Tout s’effectue le jour J. De la pression ? « On n’a pas le droit à l’erreur. Une erreur de notre part peut avoir des conséquences sur un match ». Anthony Duport, étudiant en 2e année de DUT (diplôme universitaire en technologie), Noé Perez, étudiant en 1re année BTS spécialité vente, veulent aller loin dans l’arbitrage. Pourquoi pas ! 

 

 

Partager sur Facebook
Share on Twitter
Please reload

Votre publicité connectée ici !

Découvrez notre offre et nos services

LOGO leConnecte.fr
Please reload

En savoir plus sur lec onnecté.fr