LA RENTRÉE DE SEPTEMBRE, LE TEMPS DES BONNES RÉSOLUTIONS ?

07/09/2019

C’est un classique. De retour de vacances, alors que les enfants font leur rentrée, c’est le temps des bonnes résolutions pour une nouvelle année d’activités qui s’annonce. Parfois ce sont les mêmes résolutions que l’année précédente, à la même période, et on les renouvelle car les résultats de l’année précédente n’ont pas vraiment été probants…

 

Par exemple : cette année je me mets au sports.

 

Beaucoup d’entre nous on vécu l’expérience de s’inscrire en début d’année dans un club, une salle de gym, une piscine, et de peu à peu trouver la bonne excuse pour ne plus être assidu : le trajet, la météo avec l’hiver, le tourbillon de la vie avec les fatigues du corps et de l’esprit qui vont avec. Pourtant faire du sport, de l’exercice, on le sait tous (et vous pourrez en avoir la confirmation en lisant certains articles de ce numéro), c’est une assurance santé. Alors changeons la résolution : cette année je m’occupe de ma santé ! Et je vais prendre le temps de le faire… Si je veux durer longtemps et rester en bonne condition.

 

Un autre exemple : cette année je sors, je me cultive, je passe de bons moments avec mes proches.

 

C’est une résolution sensible, car elle implique souvent de déclarer ses intentions à son conjoint, à ses enfants, à ses amis. Et si on n’assure pas, si les résolutions ne restent que des déclarations d’intention de septembre, si dès novembre on invoque le fameux tourbillon pour rester à la maison (« trop fatigué pour sortir »), on risque de provoquer beaucoup de déceptions dans son entourage, sans d’ailleurs forcément s’en rendre compte. Alors cette année changeons la résolution : plus de déclaration d’intention, cette année je fais des projets, je choisis les spectacles que je veux voir dans l’année (par exemple avec le programme de la saison culturelle de Mille et une fêtes que vous trouverez dans ce magazine), j’en discute avec mes proches, et je réserve. C’est simple, et ça vous engage pour les mois à venir, tourbillon de la vie ou pas.

 

En lisant cet éditorial vous vous dites peut-être que tout ça c’est plus facile à dire qu’à faire. Vous avez certainement raison, mais ça fait du bien de se le dire. Et puis si le tourbillon de la vie nous rattrape avant même d’avoir pris une quelconque bonne résolution en septembre, ce n’est pas vraiment grave. Le premier janvier 2020 ont aura de nouveau l’occasion de formuler de nouvelles bonne résolutions !

 

 

 

 

Partager sur Facebook
Share on Twitter
Please reload

PUBLICITÉ

Capture d’écran 2020-09-22 à 15.33.20.
Capture d’écran 2020-09-25 à 08.42.57.
FLP 45.jpg
Capture d’écran 2020-09-14 à 11.36.55.
Please reload

En savoir plus sur le c onnecté.fr