DÉCOUVREZ LES NOUVELLES PUBLICATIONS D'ARNAUD FLOC'H

06/09/2019

SÉANCE DE DÉDICACES SAMEDI 7  SEPTEMBRE À MONTARGIS LIBRAIRIE DES ÉCOLES, À PARTIR DE 15 HEURES

 

Emmett Till (Editeur : Sarbacane)

Résumé : De nos jours, un homme blanc, jeune journaliste, questionne un vieux musicien noir. En fait il s’intéresse assez peu au blues : il voudrait savoir quels ont été – 60 ans plus tôt – les liens du musicien (alors âgé de treize ans), avec Emmett Till. Et le bluesman, non sans émotion, accepte de parler, et de remonter le temps… Quand Emmett Till, jeune adolescent noir de quatorze ans venu de Chicago passer ses vacances chez Moïse son grand-oncle, descend le 24 août 1955 du train en gare de Money dans le Mississippi, il ne sait pas encore qu’il va vivre les cinq derniers jours de sa courte vie. Il aura eu la malchance de pénétrer dans une épicerie réservée aux Blancs et de se comporter de « manière provocante » vis-à-vis de Carolyn, épouse de l’épicier, Roy Bryant. Mis au courant de « l’affront », Roy, accompagné de son demi-frère Milan, part dans une chasse à l’homme qui finira tragiquement. Après avoir kidnappé Emmett, ils le tortureront avant de le jeter dans l’eau de la rivière. Ils seront plus tard acquittés et se vanteront de leur « exploit » dans la presse.

 

« Cet album est sorti en 2015. Avec sa réédition  cette année nous avons pu compléter le dossier documentaire de cinq pages qui accompagne la bande dessinée pour comprendre cette époque de la ségrégation. Récemment une des personnes impliquées dans l’affaire a avoué avoir menti, alors que c’est ce mensonge qui a provoqué le meurtre d’Emmett Till. Une confession tardive, certainement pour soulager sa conscience « devant Dieu » avant de mourir. Mais a-t-elle vraiment des regrets ? »

 

Mojo Hand (Editeur Sarbacane) 

Résumé : Louisiane, 1926, comté de St James. Quand Wilson Dardonne ramène à la maison un bébé blanc abandonné dans le bayou, il ne sait pas encore que celui-ci va devenir le frère de coeur de Cletus, son unique fils, aveugle et petit génie du blues en devenir. Mais quelle idée de recueillir un enfant blanc dans un Sud follement ségrégationniste quand on est soi-même descendant d’esclave ? C’est ce que ne cesse de lui répéter sa femme, Delilah : « Et tu crois qu’il va s’passer quoi si on trouve c’petit cul blanc chez des nègres, hein ? »…

 

« Mon intention à travers cette histoire, c’est de montrer que le racisme n’existe pas entre deux hommes, deux « frères », l’un blanc, l’autre noir, tant que des circonstances extérieures n’interviennent pas. Le jugement des autres, une société malade du racisme, peuvent faire basculer deux frères dans une haine réciproque qui les dépassent. »

 

 

Soul-Bocks (Editions de l’Ecluse)

 

« Ce livre n’est pas à lire. J’espère juste qu’au-delà des images, puisque c’est un livre d’images, ce sera un livre à écouter. Toutes les personnalités qui sont dessinées ne représentent qu’une petite partie des artistes qui ont fait la Soul, le Blues, le Disco, de 1920 à 1980 et qui ont inondé les Etats-Unis malgré l’interdiction de vivre réservée aux Noirs. Malgré tout, des champs de coton du Sud aux studios d’enregistrement de Détroit, de Chicago, de Manhattan, de Clarksdale, des côtes Est et Ouest, ils ont gagné ! J’espère que, grâce à ces petites images faites sur des sous-bocks, je vous donnerai envie d’aller les écouter…"

Partager sur Facebook
Share on Twitter
Please reload

PUBLICITÉ

Capture d’écran 2020-07-11 à 14.58.35.

PRÈS DE CHEZ VOUS EN PAYS GIENNOIS ET PORTES DE SOLOGNE

Please reload

En savoir plus sur lec onnecté.fr