Montargis, un démarrage pas comme les autres…

19/08/2019

 Les Montargois ont largement dominé le Bourges 18, samedi soir, à domicile, sur le score de 3-0. La reprise du championnat de National 3 a donc souri aux jaune et bleu. Ce ne fut pas le cas lors de ces dernières années.

 

Depuis la mise en place de la formule championnat N3, en 2017, jamais l’USM Montargis n’avait gagné dès la première journée. Lors de l’ouverture de l’exercice 2017-2018,  les Montargois s’étaient inclinés en Indre-et-Loire, face à Avoine-Chinon (2-1). À l’allumage de la saison 2018-2019, l’USMM a été tenue en échec à domicile, le 1er septembre, face à Montlouis (0-0). Et il a fallu attendre la troisième tentative pour que les choses changent. Cette fois-ci, les locaux ont réussi à chasser la guigne, balayant d’un revers de main le Bourges 18 (3-0). Montargis occupe la tête du classement en National 3, en compagnie d’Avoine-Chinon et Châteauneuf, vainqueurs respectivement face à la réserve de la Berrichonne de Châteauroux et Saint-Cyr Etoile. Certes, l’on ne peut pas juger une équipe au sortir seulement de la 1ère journée de compétition. Mais, là, il s’agit d’une autre configuration : le moral. Gagner d’entrée stimule, booste, élimine le doute. Et de quelle manière ! Parce que l’attaque montargoise avait concrètement besoin de se révolter après un manque d’efficacité insoutenable lors des trois défaites consécutives concédées en matches de préparation (Poissy, La Charité, la réserve de l’AJ Auxerre). Deuxième point positif de ce premier match : les recrues ont marqué. Jodinel Nzeza, c’est lui qui a libéré les siens d’une puissante frappe. Philippe Bahenda, lui, a conclu le travail, après un deuxième but inscrit sur penalty par le virevoltant Mustapha Sarr. Enfin, ce succès face au Bouges 18 aura été satisfaisant sur le plan défensif. En effet, l’USMM avait encaissé dix buts lors des cinq matches amicaux. La paire Karl Kaimba-Joao Mendy, dans l’axe ainsi que Christopher Makiadi et Melih Furuncu, sur les côtés, ont donné des garanties à Patrice Colas, le coach. Le prochain rendez-vous des jaune et bleu est prévu, samedi 24 août, à domicile, face à la réserve de Châteauroux, formation qui a pris l’eau à Avoine-Chinon (3-0). Mais gare à l’excès de confiance…

 

Partager sur Facebook
Share on Twitter
Please reload

PUBLICITÉ

Capture d’écran 2020-09-22 à 15.33.20.
Capture d’écran 2020-09-25 à 08.42.57.
FLP 45.jpg
Capture d’écran 2020-09-14 à 11.36.55.
Please reload

En savoir plus sur le c onnecté.fr