La Montargoise Célia-Belle Mohr rêve de remporter Roland-Garros

09/08/2019

Célia-Belle Mohr, la Montargoise, licenciée à l’AAJ Blois, gère sa carrière comme une grande. La tenniswomen de 17 ans est actuellement 60e français, 120e mondiale en juniors et 403 ITF seniors. Posée, lucide, souvent souriante, Célia-Belle a des rêves plein la tête. Portrait.

 

Lorsque la fédération française de tennis a communiqué le mercredi 22 mai dernier les noms des joueurs et joueuses invités pour le tableau final du tournoi juniors, Célia-Belle Mohr se croyait dans un rêve. Pourtant, c’était bien la réalité. « Forcément, j’étais super contente. C’est tout de même Roland-Garros… », raconte-t-elle. Une "wild card" (invitation) qui a changé la vie de la jeune montargoise, pensionnaire de l’AJA Blois depuis l’année dernière. Née à Paris, Célia-Belle a longtemps vécu en Côte-d’Azur, dans le Sud. Et c’est là qu’elle entame sa carrière, à l’âge de 5 ans. À Cagnes-sur-Mer (Alpes-Maritimes), précisément. 

 

Roland-Garros, la belle histoire malgré la déception

 

Célia-Belle Mohr a été éliminée au premier tour au dernier Roland-Garros. Celle qui habite à Montargis depuis deux ans a été battue par la Russe Alina Chareava, 19e mondiale, en deux sets, 6-4, 6-4. « J’étais forcément déçu. J’aurais pu mieux faire. Mais bon, ça reste une belle expérience. Je retiens beaucoup de positif », dit-elle. En avril dernier, Célia-Belle s’adjugea le tournoi ITF juniors d’Istres, Grade 2. La Gâtinaise l’emporta face à l’Allemande Nastasja Schunk, 6-3, 6-1. Le 27 juillet dernier, la jeune junior s’inclina en finale lors de l’open des Contamines-Montjoie (Haute-Savoie). Célia-Belle, 1,84 m, fut vainqueur au tournoi de Liverpool, en hiver 2018. Du Maroc au Luxembourg en passant par l’Allemagne et la Suisse, la jeune femme de 17 ans a su se construire. « Nous lui faisons confiance. On suit son parcours. On est d’ailleurs arrivé à Montargis pour se rapprocher de Paris… », explique Désirée Mohr, sa maman. « C’est une fierté mais on garde les pieds sur terre. Le chemin est long  », ajoute-t-elle. 69 victoires, 16 défaites, tel est le bilan de la Montargoise lors de l’année en cours. Elle est l’actuelle championne régionale critérium seniors. 

 

Gagner Roland-Garros, son rêve…

 

Célia-Belle Mohr le dit. « Je rêve de gagner, un jour, Roland-Garros… ». Celle qui est inscrite depuis deux ans au pôle à Blois veut marcher sur les traces de… l’Américaine Serena Williams, son idole. « Je vais d’abord essayer de retourner à ce tournoi, en juniors ou en seniors. Puis, on ne sait pas de quoi sera fait l’avenir », sourit Célia-Belle. En attendant, celle qui est entraînée par Ivan Beznik (Blois), s’envolera à Washington (USA), mi-août. Où elle disputera un important tournoi. Son jeu agressif, son service très puissant, son mental, voilà les points forts de la nouvelle bachelière (S). La carrière de Célia-Belle Mohr est en train de prendre son envol…

 

Partager sur Facebook
Share on Twitter
Please reload

Votre publicité connectée ici !

Découvrez notre offre et nos services

LOGO leConnecte.fr
Please reload

En savoir plus sur lec onnecté.fr