Loïc Tajan – Elie Konki, pour le titre de champion de France professionnel

01/08/2019

 Le boxeur du Ring Mandorais Loïc Tajan affrontera Elie Konki, le 28 septembre prochain, à Nantes. L’objectif sera de taille : le titre de champion de France professionnel des catégories  poids coqs. 

 

Le rendez-vous est pris. Loïc Tajan est appelé à inscrire son nom dans les archives de la boxe française, au soir du samedi 28 septembre prochain, à Nantes. Le licencié de Villemandeur lorgnera en effet sur le titre de champion de France en poids coqs (53, 525kg). Son adversaire : Elie Konki. Son palmarès : 6 matches, 6 victoires, 1 KO. Il s’agit du boxeur des Mureaux (Yvelines), surnommé « The Spider ». Elie Konki fut celui qui priva Anthony Chapat (USM Montargis) d’un titre de champion de France,  le 9 février dernier, à Paris. Le futur adversaire de Loïc Tajan est le double champion de France professionnel (2018, 2019). Il termina à la 9e place aux JO de Rio (Brésil), en 2016. « J’ai aussi mes arguments à faire valoir. Je me devrai d’être prêt… », glisse Loïc Tajan. Celui-ci souffre d’une blessure au pied gauche depuis le 24 avril dernier. « Je me rétablis tout doucement. Le Mandorais totalise 4 combats professionnels et autant de victoires avant la limite. Loïc, 29 ans le 22 aout prochain, le dit. « C’est une belle opportunité de boxer sur cette grande réunion. Elle ne se refuse pas. Je me donnerai à fond ». Ce soir du 28 septembre, un certain Tony Yoka, le champion olympique en 2016 (Rio), sera en tête d’affiche de ce gala. Le combat de Loïc Tajan pourrait être diffusé en direct (probablement sur Canal+). Le Mandorais a hâte de découvrir la H Arena de Nantes. « Je vais devenir père en novembre prochain. J’aimerais offrir ce trophée à mon garçon… », sourit-il. 

 

Jean-Michel Vincent (son entraîneur au Ring Mandorais)

 

« Loïc est très fort mentalement. C’est un guerrier. Il boxera un adversaire qui se base sur la faute et la provocation. Mais c’est un gentil garçon. Pour Loïc, il reste encore du travail. Ce combat est un passage incontournable dans sa carrière. Il avait reçu une proposition pour aller boxer en Angleterre, en mai dernier. Mais sa blessure l’a malheureusement empêché. On a signé un accord verbal avec Jacques Patrac (promoteur de boxe). C’est un homme de parole.  Il a rencontré Loïc au gala d’Orléans. C’est lui qui nous a proposé de disputer ce championnat de France à Nantes. J’entraîne Loïc depuis 2000. Je connais ses forces. Il n’a peur de rien. Il aura son mot à dire… ». 

 

Partager sur Facebook
Share on Twitter
Please reload

PUBLICITÉ

Capture d’écran 2020-09-22 à 15.33.20.
Capture d’écran 2020-09-25 à 08.42.57.
Visuel_le_connecté.jpg
VISUEL CODE'N'GO .jpg
Capture d’écran 2020-08-31 à 14.22.45.
Please reload

En savoir plus sur le c onnecté.fr