Le 22 juin : porte ouverte à l'école d'art d'Amilly / "Un moment pour soi"

21/06/2019

Ils ont entre 15 et 79 ans et tous les mercredi après-midi ils se retrouvent à l’École d’Art d’Amilly, sur le site des Tanneries, dans des locaux qui jouxtent le musée d’art contemporain (234 rue des Ponts). Avant les portes ouvertes prévues le samedi 22 juin, ils travaillent sur une thématique commune : la représentation du corps en grandeur réel. Mais au-delà de cet exercice collectif, ils ont tous une bonne raison, personnelle, qui explique leur présence dans ce lieu. Ils ont bien voulu nous l’expliquer.

 

Marie, 18 ans, habite Pannes : « Je suis passionnée d’art depuis toute petite. J’ai fait un bac S et je n’ai pas pu faire d’option arts plastiques, ce qui m’a beaucoup frustrée. Ici, c’est la possibilité d’avoir une bulle pour soi, on est dans un moment privilégié pour s’évader du monde et se reconnecter à soi ».

 Jean-Baptiste, 37 ans, habite Chevillon-Sur-Huilard : « Chez moi il y a un arbre que j’aime bien et depuis longtemps je voulais le dessiner. Et je n’avais jamais le temps ou plutôt je ne le prenais pas. S’inscrire à une école, c’est prendre le temps, du temps pour soi. Le mercredi à 15 heures, c’est la récréation de ma semaine. »

 

Savannah, 15 ans, habite Amilly : « Je dessine depuis mon enfance. Mais sans vraiment de technique. Ici je peux donc les apprendre, et c’est important car j’aimerais devenir styliste. »

 

Lucette, 79 ans, habite Amilly : « Arrivée à la retraite j’ai voulu reprendre ce que j’avais abandonné à l’âge de 14 ans : le dessin. À l’époque les copines me laissaient faire leur dessin. Et puis je suis parti travailler… En 2003, à la retraite, je me suis inscrite à l’école d’art. Et je me suis retrouvée. »

 

Joel Vannier, 60 ans, habite Montargis : « Je suis parti à la retraite cette année. J’ai toujours dessiné et peint pour me distraire, mais sans avoir appris les techniques. Ici je redécouvre tout, mais surtout, ça me procure du bien-être ».

 

VINCENT PHELIPPOT, LE PROFESSEUR QUI APPREND À REGARDER DE L’ART

Il a 48 ans, habite Chuelles et est enseignant. Il exerce au lycée de Joigny les arts appliqués, mais tous les mercredis il est à Amilly pour accompagner les adultes qui se sont inscrits à l’école d’art d’Amilly. Et forcément ce n’est pas le même enseignement, même s’il est tout aussi exigeant.

« C’est vrai qu’il y a un aspect animation, mais je reste un professeur. C’est vrai c’est un autre rapport à l’enseignement. Ça m’enrichit et complète mon expérience, qui me sert au lycée comme à l’école d’art. Je suis bien sûr ici pour guider les élèves dans l’apprentissages de techniques, mais il y a aussi un autre enjeu : celui d’apprendre à regarder de l’art. Et l’un des moments les plus intéressant c’est lorsqu’ils s’aperçoivent que le regard de l’un sur une oeuvre n’est pas identique à celui d’un autre. J’ai eu des conversations profondes avec certains amateurs. Nous faisons des cours assez généralistes avec des publics différents, mais nous essayons d’aborder plusieurs thématiques dans l’année pour ouvrir des champs culturels. Cette année nous avons ainsi travailler sur le graphisme des mangas, le volume avec de la sculpture, ou encore l’architecture. »

 

L’ÉCOLE D’ART D’AMILLY EN BREF

 

L’école d’Art a accueilli sur la période 2018/2019 120 élèves, dont 90 étaient des moins de 18 ans, et 30 des adultes. Vous pourrez avoir tous les renseignements lors de la journée porte ouverte du 22 juin sur le site des Tanneries. 

Vous pouvez également contacter l’école par téléphone : 02 38 85 28 50

Adresse mail : contactecoleart@amilly45.fr

Partager sur Facebook
Share on Twitter
Please reload

PUBLICITÉ

Capture d’écran 2020-09-22 à 15.33.20.
Capture d’écran 2020-09-25 à 08.42.57.
FLP 45.jpg
Capture d’écran 2020-09-14 à 11.36.55.
Please reload

En savoir plus sur lec onnecté.fr