SAVEZ-VOUS OU VOUS HABITEZ ?

04/06/2019

Pour beaucoup d’entre vous cette question peut paraître surprenante, voire incongrue. Bien sûr que vous savez où vous habitez ! Vous avez une adresse, une rue, et vous savez dans quelle commune vous votez ou payer vos impôts. Très bien ! Mais savez-vous dans quelle communauté de communes vous habitez ? Pouvez-vous me dire son nom,  et à quoi elle sert ? Et si je pousse le questionnement un peu plus loin, il est certain que je vais surprendre le plus grand nombre d’entre vous (pour ne pas dire la quasi totalité…) : 

-Savez-vous que vous habitez aussi dans le PETR du Montargois en Gâtinais ? 

- Le PET… Quoi ? 

- Le Pôle d’Équilibre Territoriale et Rural ! 

 

Si vous ne le saviez pas, je vous rassure, c’est normal. Depuis qu’il a été créé fin 2018 il n’a pas fait beaucoup parlé de lui. Pourtant c’est avec lui que l’avenir du Gâtinais va se construire à l’échelle d’un territoire où vivent plus de 130000 personnes, dont vous faites partie. Parce que nous sommes « Tout Près Tout Proche » de vous, et que nous aussi on ne savait plus très bien où on habitait, nous avons réalisé trois pages d’explications sur cette nouvelle entité chargée de définir un projet de territoire pour le Gâtinais. Avec trois enjeux de taille : réaliser un développement économique durable, préserver les ressources, maintenir le lien social. 

 

Maintenant vous l’avez compris, vous n’habitez plus seulement dans une commune, sur une communauté de commune, vous habitez sur un territoire bien plus grand, ou des décisions importantes vont être prises, des investissement importants vont être faits, pour préparez l’avenir.

 

Pendant que le territoire se structure sur le plan institutionnel avec en première ligne les élus, d’autres citoyens préparent l’avenir d’une autre manière, très concrètement, avec une idée en tête : manger local, manger mieux, manger moins cher. En observant comment ce mouvement de producteurs et de consommateurs s’organise, on s’aperçoit qu’il répond parfaitement aux enjeux du moment, les mêmes que ceux auxquels doit répondre le PETR.  

 

Nous sommes partis à la rencontre des « jeunes pousses du Gâtinais », une génération de trentenaire qui a décidé de vivre de la terre tout en la préservant. Une génération qui considère que la production agricole de proximité et le lien directe avec le consommateur est une solution d’avenir. Ces jeunes maraîchers ont des parcours différents mais un point commun. Après avoir souvent quitté notre territoire ils sont revenus s’y installer. Et tous ont trouvé leur petit coin de paradis pour cultiver des fruits et des légumes. D’autres suivront certainement.

 

Dans beaucoup de commune les élus cherchent le moyen d’approvisionner les cantines en produits locaux. Les parents plébiscitent ce genre d’initiative mais les producteurs n’étaient jusque là pas encore suffisamment nombreux et structurés pour répondre à la demande. Avec l’arrivée de ces nouveaux maraîchers la donne va peut-être changer et bouleverser notre vision du territoire. Car « manger local, « manger Gâtinais », savoir de quelle ferme viennent les produits, c’est finalement savoir aussi où on habite…

Partager sur Facebook
Share on Twitter
Please reload

Capture d’écran 2019-05-20 à 01.28.45.jp
Please reload

PRÈS DE CHEZ VOUS EN PAYS GIENNOIS ET PORTES DE SOLOGNE

Please reload

En savoir plus sur lec onnecté.fr