CHRISTOPHE DELEAU, DEVANT L’ÉCRAN, DERRIÈRE L’AFFICHE

21/05/2019

C'est Christophe Deleau qui a réalisé l'affiche du Salon du livre. 

 

PORTRAIT

Christophe est du genre à ne pas s’afficher. Quand je l’ai appellé pour réaliser une interview, il a essayé de gagner du temps, il avait trop de travail. Je lui ai promis de rester quinze minutes, je suis resté une heure. Pour faire une photo de lui, c’est encore plutôt compliqué. Il n’aime pas ça ! Lui, l’homme d’image, n’aime pas trop la sienne. Alors on a trouvé un compromis. Une photo de lui de dos devant ses écrans, et une photo de face, mais lui bien caché derrière l’affiche. 

 

Les images, les couleurs, les affiches et les visuels de communication, c’est le métier de Christophe. Il a 45 ans. Il a vécu à Cepoy toute son enfance. Après des études à Tours il a travaillé cinq ans à Paris dans un studio de créations graphiques où il se souvient qu’il a eu « la chance de sa vie » quand le patron lui a fait confiance. Mais la vie trépidante de la capitale n’est pas faite pour lui. « J’ai ressenti comme un manque… de nature, d’herbe verte et d’horizon ». En 2003 il revient sur le territoire et installe son bureau de graphiste à Villemandeur. En 2010 il déménage ses bureaux chez lui, à Ladon, dans une fermette rénovée où sa table de travail donne sur son jardin. À l’extérieur c’est grand soleil, les couleurs sont éclatantes, comme sur l’écran XXL sur lequel Christophe travaille.

 

Au menu du jour la mise en page d’un flyer. C’est urgent, comme souvent. La vie de graphiste est ingrate. Parfois il peut rester des semaines sans commande, attendant les résultats des appels à projets. Et puis parfois c’est le rush et il faut assurer. Mais ce que Christophe préfère, c’est de travailler à la conception de campagne visuelles fortes, avec des idées radicales où il peut laisser libre cours à tout son talent. 

Ce fut le cas avec la campagne orchestrée par l’agglomération montargoise et le musée Girodet pour sa réouverture. La question était : comment surprendre les Montargois pour les préparer à cet événement. En cherchant l’inspiration au musée, Christophe a eu le déclic en admirant le buste de Girodet. Et ça a donné ce visuel très coloré et intriguant que les habitants de l’agglomération ont eu la surprise de voir s’afficher un peu partout.

 

 

« j’ai eu l’idée d’en faire un personnage de pop culture. Je lui ai même rajouté des lunettes à la John Lenon. Mon idée a séduit et on est parti sur cette identité visuelle permettant de faire passer un message au plus grand nombre, alors que peu de gens connaissaient le visage de Girodet. Avec le slogan Ouvrez grand vos yeux, il revient ! ça appellait forcément à se poser la question : mais qui ça ? Girodet bien sûr ! »

 

Pendant deux semaines vous allez pouvoir découvrir une autre des créations de Christophe : l’affiche pour le salon du livre que lui a commandé l’AME. Et ça ne vous étonnera pas, elle est plutôt colorée. 

 

 

 

Partager sur Facebook
Share on Twitter
Please reload

Votre publicité connectée ici !

Découvrez notre offre et nos services

LOGO leConnecte.fr
Please reload

En savoir plus sur lec onnecté.fr