Le 2 juin, Première édition du salon du livre de l'Agglomération montargoise / À la rencontre des auteurs

20/05/2019

Dimanche 2 juin, de 10 heures à 18 heures à la salle des fêtes de Montargis, plus de soixante auteurs présenteront leur livre aux visiteurs. L’occasion unique de découvrir ceux qui, en tenant la plume, nous entraînent dans leur monde souvent plein de surprises, d’émotions et de plaisirs.

 

Il y en aura pour tous les goûts, et pour toute la famille. Trois tables rondes sont organisées et se dérouleront en parallèle à la médiathèque toute proche. Le polar, la place des femmes dans la société ici et ailleurs, l’histoire du Manga, autant de thématiques susceptibles d’attirer le plus grand nombre.  C’est en tous cas le souhait de l’Agglomération montargoise et des libraires  de Montargis qui ont travaillé pour que ce premier salon du livre soit un succès populaire. 

 

Les lecteurs passionnés et tout ceux qui aiment jouer avec les mots et la langue française connaissent certainement la célèbre phrase écrite par le poète, romancier et dramaturge français , Raymond Queneau : « C'est en lisant qu'on devient liseron, et en écrivant qu'on devient écriveron ». Tout un programme pour ceux qui déjà aiment lire, qui ne pourraient pas s’en passer et qui en connaissent l’importance, même sans avoir lu Fahrenheit 451 de Ray Bradbury, cet auteur visionnaire de science fiction qui a étudié en autodidacte à la bibliothèque de Los Angeles dans sa jeunesse.

 

À l’heure du numérique, et alors que nos enfants passent souvent beaucoup de temps devant des écrans, beaucoup s’inquiètent. À commencer par leurs parents et leurs enseignants. Un peu comme Ray Bradbury pouvait s’inquiéter en son temps de l’inéxorable influence prise par la radio et la télévision sur les consciences de ses contemporains qui se détournaient du livre avec l’arrivée de ces nouveaux médias de masse. 

 

60 ans plus tard le livre est toujours vivant, même s’il a perdu entre temps son rôle ancestral de dépositaire presque unique des savoirs et de la culture. Aujourd’hui les technologies numériques de diffusion le remplacent souvent, mais grâce à elles il y a encore plus d’auteurs, même s’il est parfois difficile de s’y retrouver face à cette profusion. Et sur les écrans, grâce à certaines applications en ligne, nos enfants et pré-ados écrivent des histoires, des « suites » ou des « chat fictions » qu’ils partagent avec leurs amis ou de parfaits inconnus. Qui sait ? Certains de ces enfants deviendront peut-être des auteurs reconnus et parviendront-ils à être publiés par de grandes maisons d’édition avant de participer à des salons du livre comme à Montargis.

 

En attendant, pour passer un bon moment, et pourquoi pas susciter des vocations chez vos enfants ou petits-enfants, vous savez ce qu’il vous reste à faire : rendez-vous au salon du livre !

 

Partager sur Facebook
Share on Twitter
Please reload

Capture d’écran 2019-05-20 à 01.28.45.jp
Please reload

PRÈS DE CHEZ VOUS EN PAYS GIENNOIS ET PORTES DE SOLOGNE

Please reload

En savoir plus sur lec onnecté.fr