• Lyes Baloul

Florentin Chaloche (USMM), sans aucune limitation de vitesse !


Appelez-le " Usain Bolt de l'USM Montargis ". Florentin Chaloche (avec le casque rouge sur la photo) séduit avec élégance à chaque apparition sur le terrain du stade Champfleuri, fief de l'USM Montargis rugby. L'ailier gâtinais de 27 ans compte faire parler encore son talent pour offrir des essais à son équipe. Sans aucune limitation de vitesse.

" J'ai touché à plusieurs sports. Le football, l'athlétisme, le judo, etc...Mais j'ai fini par choisir le rugby ". Et c'est à l'âge de 15 ans que l'aventure s'élance. Au lycée agricole du Chesnoy, à Amilly, plus précisément. " Comme je courais vite, on m'a proposé d'essayer le rugby ", explique Florentin. Quelques mois plus tard, le jeune homme s'engage avec l'USM Montargis. Il découvre la vie de club en cadets sous la houlette du duo Laurent Florez et Sébastien Poisson. L'année suivante, à l'aube de ses 16 ans, il alterne entre les juniors de l'USMM de Tony Brucy et le Chesnoy. " Je m'entraînais tous les jours. Le rythme était très soutenu ", appuie-t-il. Mais c'est lors du championnat de France juniors des lycées agricoles que sa carrière va connaître un véritable virage. Ce fut à Saintes, en Charente-Maritime. Ce jour-là, le Montargois tape dans l'œil du sélectionneur de l'équipe de France agricole U19. Florentin Chaloche affronte la sélection espagnole juniors à Madrid (Espagne). " Un souvenir lointain mais inoubliable...", soutient-il. Et de préciser : " Ce match m'a permis d'avoir une autre vision du rugby. J'étais le seul gars du nord après ceux de Clermont à être dans cette sélection U19 (agricole) ". Un an et demi après avoir découvert le rugby, Florentin ne peut espérer mieux...

Des voyages et des... galères

La vie continue à Montargis. Mais l'appétit vient en mangeant. Florentin Chaloche veut viser haut. Il participe à une détection à Pau (Pyrénées-Atlantiques). " Ça n'a rien donné ". Mais il finit par dénicher une place chez les moins 21 ans de Morlaàs, pas loin de Pau. Le début d'une expérience. Et le début des... galères liées à des blessures à répétition ! Lors de sa première saison à Morlaàs, il se fracture le tendon d'Achille. Résultat : saison terminée. Le jeune homme reste à Morlaàs où il fait quelques apparitions en seniors (fédéral 1), au cours de sa deuxième année. Mais un déménagement à Toulouse s'impose. Il doit préparer son BTS ACSE (analyse et conduite de systèmes d'exploitation). Là, il trouve refuge au club de Montauban, en fédéral 2. Florentin évolue au sein de la réserve. Un jour, l'entraîneur de l'équipe première fait appel à lui. Première pige et... double fracture du tibia péroné. Ce fut lors d'une confrontation face à Limoges.

La remise en question...

Cette blessure sera le tournant de la carrière de Florentin. " Ce jour-là, j'ai décidé d'arrêter de me projeter sur le rugby. Je me suis rendu compte que le haut niveau était extrêmement difficile à atteindre ", raconte-t-il. Forcé à l'arrêt, il rentre chez ses parents, à Cortrat, près d'Amilly. " Je bossais pour une coopérative agricole à Montauban. J'ai eu quatre mois d'arrêt...". Mais il y retourne. Et pour reprendre le rugby ! " Oui, j'ai repris mais en faisant qu'un seul match...". Et c'est la fin de l'aventure dans le sud de la France.

Le décès de son grand-père, la Nouvelle-Zélande et l'Asie...

Un évènement tragique marquera la vie de Florentin Chaloche. " Le décès de mon grand-père m'a rapproché de ma famille. J'avais envie de retrouver ma famille. C'était vital pour moi ", assure-t-il. Mais la fibre des voyages le rattrape vite. Direction...la Nouvelle-Zélande, en avril 2015. J'y suis resté 11 mois dont 10 en tant que salarié dans une exploitation laitière. Ce voyage m'a permis d'apprendre l'anglais. J'ai complétement coupé avec le rugby ". Entre-temps, il visite plusieurs pays d'Asie : l'Indonésie, la Thaïlande, le Cambodge, le Vietnam et le Japon.

Fin du périple et retour à l'USMM...

En 2016, l'enfant prodige local retrouve les siens. Il renoue avec l'USM Montargis. Sauf que, la malchance le poursuit. Florentin Chaloche est victime d'une luxation à l'épaule suivie d'une déchirure à la cuisse. Saison terminée ! En 2017, le Montargois jure de surpasser tous les obstacles. " C'était ma meilleure saison. J'avais inscrit 33 essais. On termine la saison à la 3e place (L'USMM dirigée par Serge Lardy). On perd au 1er tour de championnat de France...". Florentin attire les regards. Plusieurs formations prennent attache avec lui. " Mais j'ai préféré rester dans mon club de cœur...", sourit-il. L'année sportive qui vient de s'écouler fut moins exaltante pour le club montargois. " À titre personnel, j'ai marqué une dizaine d'essais...", dit-il. Florentin Chaloche, 27 ans, figurera dans le groupe de l'USM Montargis, la saison prochaine. Et c'est lui qui reprendra les affaires de l'exploitation agricole famille, à Cortrat. La relève est vivante !