Épidémie Covid-19 dans le Loiret : le début de la décrue


Les chiffres du taux d'incidence pour le Loiret sont sensiblement à la baisse depuis une semaine et semblent annoncer une décrue. La prudence reste de mise car le taux d'incidence reste très élevé. Par ailleurs, dans la période du 21/04 au 27/04, les Loirétains se font moins tester (2,76% de la population) que l'ensemble des Français (3,02%) alors que le taux de positivité des Loirétains (10,70% des personnes testées sont positives) est supérieur à celui de la moyenne nationale (9,3% des personnes testées). Cette situation indique que le nombre de nouvelles contaminations réelles est certainement supérieur à celui qu'indique le taux d'incidence.

La réanimation toujours au plus haut

Dans les hôpitaux on enregistre depuis trois jours une légère baisse du nombre de personnes hospitalisées. Le nombre de personnes en réanimation demeure à un niveau très haut. Toutefois, si la tendance à la décrue du nombre de nouvelles contaminations continue de baisser, les services de réanimations devraient commencer à être moins surchargés d'ici 2 à 3 semaines.