top of page

Énergie - Le financement participatif pour le projet photovoltaïque de Dordives est lancé


BayWa r.e., spécialiste des énergies renouvelables, étudie depuis 2020 l’implantation d’un parc solaire flottant sur une partie du plan d’eau est de la carrière de Nancay à Dordives. Un financement participatif est proposé pour contribuer au financement du développement du projet et élargir les retombées locales du parc.

(Photo montage : BayWa r.e. )

Les dernières études environnementales sont en voie d’achèvement et les demandes d’autorisation seront déposées l’été prochain en préfecture. Sous réserve d’obtention des autorisations, Dordives pourrait accueillir en 2026 un des premiers parcs photovoltaïques flottants du département du Loiret.

Des panneaux solaires sur une ancienne carrière

(Photo montage : BayWa r.e. )

Le projet est d’équiper d’une centrale photovoltaïque flottante un des plans d’eau artificiel de la carrière de granulat du Nançay, anciennement exploitée par le groupe Lafarge Holcim. L’emplacement du projet, situé entre la carrière toujours en exploitation et la ligne de train Paris-Montargis, contribuera à réhabiliter la zone désormais inexploitée du site d’extraction de matériaux.

Quelque 34 000 panneaux photovoltaïques, installés sur des supports flottants, pourraient recouvrir une superficie de 7,16 hectares. D’une puissance totale de 13,7 MWc, la production annuelle du parc sera d’environ 15 GWh. Soit l’équivalent de la consommation domestique de 3 200 foyers (chauffage inclus), couvrant ainsi l’ensemble de la population de Dordives en électricité renouvelable. L’énergie décarbonée produite par la centrale permettra d’économiser environ 5 100 tonnes de CO2 par an.


Une installation qui s’adapte parfaitement au niveau de l’eau sans perturber les écoulements de crue

Le photovoltaïque flottant a démontré sa sûreté et l’absence d’impact sur la biodiversité. BayWa r.e. dispose d’une grande expérience de cette technologie, notamment sur des lacs de carrières en fin d’exploitation. BayWa r.e. est le leader européen du solaire flottant avec 15 parcs en exploitation en Europe, dont le plus grand du continent à Sellingen aux Pays-Bas.

Des études hydrauliques ont démontré l’absence de courants importants sur la zone d’implantation en cas de crue du Loing, ce qui confirme la faisabilité technique du projet et l’absence de risque pour une telle installation. Les panneaux solaires seront installés à plus de 20 mètres des berges pour préserver la faune et la flore, sur un ensemble de flotteurs reliés entre eux et ancrés au fond du plan d’eau.


Une reconversion du plan d’eau soucieuse de la biodiversité

Des études environnementales et techniques ont été lancées dès novembre 2021 par BayWa r.e. et confiées aux bureaux d’études spécialisés ECOSPHERE, HYDROSPHERE et ATER Environnement. Elles ont notamment mis en exergue l’absence de regroupement d’oiseaux migrateurs, une biodiversité auquatique faible (classique des lacs artificels) et la présence de plusieurs espèces invasives (algues, poisson chat et perches soleils, écrevisse américaine). Elles alimenteront le dossier de demandes d’autorisations administratives qui sera instruit par la préfecture du Loiret. Le projet sera soumis à un appel d’offres de la Commission de régulation de l’énergie (CRE) pour la vente de l’électricité produite et injectée sur le réseau de distribution d’ENEDIS. Sous réserve d’obtention des autorisations, le parc pourrait générer de l’électricité dès 2026.


Un projet concerté et soutenu par les collectivités

A la suite de la présentation des études menées par les différents bureaux d’études spécialisés (hydrauliques, naturalistes et paysagistes), le Conseil municipal de Dordives a délibéré à l’unanimité en faveur du projet le 31 mars 2022. Le projet a également été présenté au pôle Energies Renouvelables et Hydrogène (ENR) du Loiret le 13 décembre 2021 et en commission Environnement, Mobilité, Transition écologique de la Communauté de Communes des 4 Vallées le 22 février 2022, assurant ainsi une information continue des acteurs locaux quant aux évolutions du projet.


Financement participatif

Une campagne de financement est lancée depuis le 24 mars sur la plateforme spécialisée Lendosphere pour proposer aux riverains de contribuer au développement du projet, et leur permettre de bénéficier des retombées économiques du parc tout en décarbonant leur épargne. La collecte est ouverte aux habitants du Loiret et de Seine-et-Marne, avec un objectif de 50 000 euros et des conditions préférentielles pour les habitants de Dordives et des communes voisines (communautés de communes des 4 vallées (CC4V), du Gâtinais Val-de-Loing et de l'Agglomération montargoise et rives du Loing). Les modalités d’investissement (taux d’intérêt, durée, etc.) sont présentées sur : www.lendosphere.com/dordives

 

LES ANNONCEURS DU CONNECTÉ SOUTIENNENT L'INFORMATION LOCALE !






Rejoindre les annonceurs du Connecté ? Contact : Tél : 06 66 94 21 42


Komentarai


PUBLICITÉ

Capture d’écran 2024-04-03 à 14.07.38.jpg
Capture d’écran 2024-04-03 à 14.07.58.jpg
Capture d’écran 2024-04-03 à 14.08.46.jpg
bottom of page