À Montargis, une salle de vaccination... en attendant les vaccins

Dernière mise à jour : 12 janv. 2021


C'était annoncé depuis le 21 décembre dernier, c'est prêt depuis le mardi 5 janvier : la ville de Montargis a mis en place un centre de vaccination dans la salle Carnot, au 16/18 rue Carnot à Montargis.

Cette salle a déjà été utilisée pour la vaccination du H1N1 et des tests Covid-19 en juillet dernier. Il ne manque plus que les doses de vaccin...


Le centre de vaccination de la rue Carnot sera géré logistiquement par la Directrice du CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) et le Directeur du SSIAD (Service de Soins Infirmiers À Domicile) de la ville de Montargis, sous l’autorité des services de santé de l’État.

3 boxes de préconsultations et 5 boxes de vaccinations ont été mis en place.

Le planning et les horaires seront communiqués, dès lors que les vaccins seront disponibles via la plateforme régionale de stockage et de distribution des vaccins.


Ce mercredi 6 janvier le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, à déclaré à l'issue du premier conseil des ministres de l'année, que " 100 centres destinés à la ville vont ouvrir. Ce n'est qu'un début: nous en ouvrirons 300 la semaine prochaine et 500 celle d'après. Le président de la République a indiqué 500 à 600 centres dans les prochaines semaines, c'est-à-dire 5 à 6 par département", a-t-il rappelé.


Montargis, déjà bien préparé, devrait donc voir arriver les doses de vaccins dans deux ou trois semaines si tout se passe comme prévu par le gouvernement.



Jean-Pierre Door, dépulé LR de la 4ème circonscription du Loiret et ancien maire de Montargis, a expliqué devant les journalistes invités à visiter le centre Carnot mardi 5 janvier, "qu'il fallait accélérer la vaccination". Dans sa ligne de mire la "bureaucratie" : "j'ai encore eu hier la Haute Autorité de Santé, et on comprends qu'ils attendent, qu'il réfléchissent... Il y a trop de restrictions car on a trop fait confiance -malheureusement- aux anti-vaccins. Hors, ce qu'il faut, c'est vacciner le plus possible la population. Avec des centres comme celui-ci, ça ira plus vite que dans les cabinets médicaux, qui sont partant, mais qui sont peu nombreux et souvent débordés."



Benoit Digeon, maire de Montargis, a précisé que la ville donnait des moyens et se tenait prête pour que la population de Montargis et de l'agglomération puisse venir se faire vacciner dans la salle Carnot, mais que c'était "de la responsabilité de l'administration de décider qui pourra se faire vacciner et à quelle échéance".