• Jean-Paul Billault

À Gien, ouverture de "l'atelier des photographes"


Nathanael Charpentier (à gauche) et Samuel Dejours (à droite) sont deux photographes qui ont décidé de s'associer pour créer à Gien « L’atelier des photographes ». Ils vous proposeront toute une gamme de service de prise de vue très soignée pour se faire « tirer le portrait » avec classe, mais surtout en profitant de leurs talents réunis. (Photo : l'atelier des photographes)


« Ce que nous allons faire », explique Nathanael, « c’est proposer des portraits en studio, avec des éclairages sophistiqués et notre regard. Ces portraits doivent rester dans les familles, ça fera partie du patrimoine, ce ne sera pas une simple photo. Nous on veut aller vers l’excellence sur le portrait ». Pour autant, les deux photographes ne se limitent pas au seul portrait. Ils proposeront leurs services aux entreprise et peuvent également à la demande réaliser des prises de vue par drone. Plus surprenant, ils sont aussi très attendus pour faire… des photos d’identité. « C’est une forte demande », explique Samuel, « et nous allons y répondre. Les personnes nous disent qu’ils attendent de vraies photos d’identité, pas des photos faites avec des machines qui sont souvent mal adaptées pour les enfants et les personnes âgées. Sans compter qu’avec les conditions sanitaires, les gens préfèrent éviter ce genre de lieu. »


Les deux photographes se sont rencontrés il y a quatre ans grâce à des amis communs. Tous les deux réfléchissaient alors à monter un studio de prise de vue. L’union fait la force c’est certain, mais ils ont voulu prendre leur temps pour prendre leur décision. « On est lucide, commente Nathanael Charpentier, « beaucoup de magasins de photo ferment, et ce, depuis des années. Nous on ne vend pas d’équipements, et nous ne faisons pas de tirages. Notre concept c’est la prise de vue de qualité. Il faut donc investir dans un studio et ça demande un peu d’étude et de réflexion. Nous pensons que c’est maintenant le bon moment. Nous sommes en train de finir les travaux du studio qui va ouvrir début décembre et nous serons installés dans le centre-ville de Gien, 1 bis rue Gambetta. » Si les deux photographes ont hâte d’ouvrir leur studio, dont les travaux ont un peu trainé à cause du confinement, c’est évidemment pour pouvoir développer une activité de portrait à un moment où toutes les prises de vue sur des événements sont annulées. Les réunions de famille, les mariages, sont l’occasion pour les photographes de travailler correctement en temps normal. De ce point de vue, 2020 est une année noire. Mais les photographes peuvent être confiants, ces événements sont souvent reportés et prévus, soyons optimistes, pour 2021. En attendant ils auront pignon sur rue à Gien, et ça sera facile de les trouver.

Photographie : Samuel Dejours


Photographie : Samuel Dejours



Photographie : Nathanael Charpentier



Photographie : Nathanael Charpentier